10/10 FLiMM #3 - Hors les murs

Le Festival libre du moyen-métrage ouvre sa 3e édition avec un Hors les murs à la Gare Expérimentale.

70563311_2383571305303101_8451297608940388352_n-c702f4fa585799bd448b51411e30aed9

Entre 1977 et 1981, des jeunes adolescents, habitants des cités d’Alfortville et de Vitry-sur-Seine, se réunissent et forment le Collectif Mohamed. Ensemble ils se cotisent, achètent quelques bobines Super8 et tournent trois court-métrages avec le soutien d’un enseignant de leur lycée. Ce projet naît de leur volonté de filmer leurs propres images, de raconter par eux-mêmes leurs histoires, d’enquêter au sein des cités où ils vivent, de s’amuser, mais aussi de produire un discours politique et donner forme à leur révolte.

Trois films au programme, suivis d'une rencontre avec Mohamed Salah Azzouzi, cinéaste et Laurent Huet, diffuseur des films du Collectif Mohamed (sous réserve).

LE GARAGE, 1979, 23’
Été 1979. Des jeunes ouvrent le « Garage », un local que les jeunes ont obtenu dans la cité, afin de pouvoir se rassembler ailleurs que dans la rue. Lieu autogéré, ils y organisent des réunions, des activités d’éducation diverses, des rencontres, des fêtes.

ZONE IMMIGRÉE, 1980, 36’
Une enquête dans la ville lancée par l’agression d’un jeune par un chauffeur de bus. Un peu partout dans la rue, le collectif va à la rencontre des gens et (s') interrogent sur les processus de violence de leur quartier.

ILS ONT TUÉ KADER, 1980, 22’
Kader, 15 ans, est mort assassiné par le gardien de sa tour HLM. Les caméras de TF1 et d’Antenne 2 débarquent dans la cité Couzy de Vitry sur Seine.

La soirée est à prix libre.